Avis TrustPilot • Excellent • 4.7
N°1 en France
+125'600 Clients Satisfaits
+12,600 avis clients vérifiés
Paiement sécurisé Paypal
Paiement en 4x sans frais Paypal
Livraison GRATUITE dès 30€
SAV : contact@popbrush.fr
Siège social : LYON (FRANCE)
Paiement sécurisé

Les meilleurs aliments pour la santé des cheveux

Les aliments que nous mangeons influent sur la santé de notre organisme, ce qui est évidemment le cas pour nos cheveux ! Nous sommes ce que nous mangeons, dit le fameux dicton. En effet, pour avoir une chevelure saine, forte et brillante, il n'y a pas que les cosmétiques. C'est la combinaison d'une alimentation équilibrée et de soins capillaires adaptés qui assure des cheveux en bonne santé !

Le poisson, les œufs, les fruits secs, les légumes... Découvrez dans cet article quels aliments sont indispensables pour une chevelure resplendissante !

 

1) Les protéines : poisson, viande, œufs

Les protéines sont importantes pour la structure de la fibre capillaire, qui est composée de kératine. Elles la renforcent, la rendent plus dense et combattent la chute capillaire.

Il est donc nécessaire d'en consommer régulièrement, en faisant bien sûr varier les aliments (pas uniquement de la viande rouge !). Vous en trouverez dans le poisson (morue, saumon, sardines...), les oeufs, la viande, mais aussi dans certains légumineuses comme les lentilles, les fèves et les pois cassés.

 

2) Les minéraux : fruits secs et légumineuses

Les fruits secs telles que les noix et les noisettes, sont riches en magnésium et en sélénium. Ces minéraux favorisent la pousse du cheveu et participent à garder le cuir chevelu en bonne santé (ce qui évite les pellicules et autres infections du cuir chevelu).

Par ailleurs, les légumineuses, quant à elles, contiennent du zinc, du fer, mais aussi des protéines et de la vitamine B. Cette dernière est prépondérante pour la croissance des cheveux. Pour une crinière de rêve, ne boudez donc plus les haricots ou les pois chiches !

 

3) Les vitamines : légumes, fruits, noix et céréales

 

D'une part, les goyaves, les oranges, les kiwis, ainsi que les poivrons et le brocoli sont riches en vitamine C. Celle-ci est un antioxydant puissant. En effet, elle tonifie le cheveu et le protège du vieillissement prématuré. L'adage 5 fruits et légumes par jour est donc de mise !

D'autre part, les amandes, les graines de tournesol, les noisettes et les céréales, représentent une source en vitamine E. Cette dernière favorise la microcirculation sanguine, ce qui améliore la croissance capillaire.

Enfin, les épinards, le jaune d'œuf, les carottes et les produits laitiers représentent un apport en vitamine A. Cette vitamine participe à la régénération des cellules du cuir chevelu. Elle aide donc à la résistance de la fibre capillaire, ainsi qu'à sa pousse et à la beauté de la chevelure en général.

 

4) Les acides gras : huiles végétales

La consommation raisonnée d'huiles végétales telles que l'huile d'olive ou l'huile de lin (idéalement bio et pressées à froid) est bénéfique pour la fibre capillaire. En effet, elles sont riches en acides gras essentiels (omega-3) qui apportent aux cheveux une texture souple ainsi qu'une bonne hydratation.

Leur usage externe est également très bénéfique, car elles forment une couche protectrice autour du cheveu, le lustrent et le rendent brillant.

Cliquez ici pour lire notre article sur les 7 recettes de soins nourrissants capillaires.

Par ailleurs, les poissons gras tels que le saumon et le thon constituent aussi de bonnes sources en omega-3 (par contre, ne les utilisez pas en usage externe pour un soin capillaire ! Cela marcherait sans doute, mais épargnez vos proches de l'odeur...)

 

5) Le fer : cacao, avoine et haricots rouges

Le chocolat noir, l'avoine et les haricots rouges contiennent un taux de fer intéressant. Ce minéral est nécessaire pour une bonne santé du cheveu car il aide à l'oxydation de la fibre capillaire. En outre, cette oxydation est une étape importante pour une repousse optimale !

D'autant que les carences en fer sont assez fréquentes chez les femmes enceintes et chez certains sportifs, ce qui pourrait expliquer d'éventuelles chutes de cheveux.

 

6) Les aliments originaux : algues, huitres, germes de blé

 

Certains aliments que nous n'avons pas l'habitude de consommer au quotidien possèdent pourtant des vertus incroyables pour la fibre capillaire. Alors, quand l'occasion se présentera à vous, saisissez-la et ne vous privez pas de leurs bienfaits !

Les algues telles que le wakame, le kombu et le nori sont d'excellentes sources de zinc et de vitamines A, B et C. Elles favorisent donc la croissance des cheveux et préviennent leur chute. De plus, elles possèdent un faible apport calorique. Vous pouvez donc les consommer sans culpabiliser, que ce soit en sushi ou en salade !

Les huitres et les palourdes sont également très riches en zinc. Rappelons que ce minéral, qui participe au maintien du système immunitaire, aide les cheveux à rester forts et leur évite la casse.

Enfin, le germe de blé, qui est extrait du grain de blé, est un véritable cocktail de vitamines (E, B1, B6 et B9). Il représente donc un aliment idéal pour des cheveux au top, en leur apportant croissance et vitalité !

 

8) Les compléments alimentaires

En plus d'une alimentation équilibrée, certains personnes choisissent de prendre directement des compléments alimentaires pour leurs cheveux. Ceux-ci contiennent les nutriments indispensables à la santé capillaire comme cité précédemment, qui sont donc généralement les oligo-éléments tels que le zinc, le sélénium et le fer, ainsi que des vitamines et des protéines.

Cependant, restez vigilants quant à la prise de compléments alimentaires. Ils pullulent sur le marché, et certains pourraient être plus nocifs que bénéfiques. Privilégiez les compléments alimentaires d'origine naturelle, et consultez de préférence un professionnel (médecin, pharmacien, diététicien, naturopathe) pour vous orienter vers ceux qui vous seront adaptés.

 

7) Les aliments mauvais pour les cheveux

Comme pour l'organisme, certains aliments sont mauvais pour la santé capillaire. Sans surprises, la nourriture riche en sucres raffinés (bonbons, pâtisseries, biscuits industriels) est à proscrire.

En effet, elle entraine la sécrétion de sébum. Lorsque celui-ci est en excès, il favorise la prolifération des microbes et des impuretés, ce qui peut créer des pellicules ou autres infections du cuir chevelu. L'excès de sébum "bouche" également le cuir chevelu, ce qui freinera la pousse capillaire.

Une alimentation trop riche en acides gras saturés (charcuterie, viande rouge, fromages...) engendre la libération de toxines au niveau du cuir chevelu. Cela aura également pour conséquences l'apparition de pellicules, des cheveux fragiles et cassants.

Ainsi, la meilleure solution reste d'éviter autant que possible la nourriture industrielle, et de privilégier une alimentation "faite maison", à base d'ingrédients frais et bio !

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré