Avis TrustPilot • Excellent • 4.7
N°1 en France
+125'600 Clients Satisfaits
+12,400 avis clients vérifiés
Paiement sécurisé Paypal
+ 128,500 brosses expédiées
Livraison Suivie OFFEERTE
SAV : contact@popbrush.fr
Siège social : LYON (FRANCE)
Paiement sécurisé par carte bancaire

Perte de cheveux après la grossesse : tout ce qu’il faut savoir

La perte des cheveux après la grossesse est un phénomène qui touche une majorité de jeunes mamans. Rassurez-vous, cette chute de cheveux post-partum est tout à fait naturelle !

En effet, elle s'explique principalement par le dérèglement hormonal qui se déroule tout au long de la grossesse. Par ailleurs, cette perte de cheveux peut aussi être due à une carence en fer, ou encore au stress causé par l'arrivée de bébé.

Comment la limiter et retrouver une belle chevelure en bonne santé ?

Découvrez vite dans cet article les raisons de la perte de cheveux après la grossesse et comment prendre soin de vos cheveux pendant cette période délicate.

 

La grossesse et ses effets sur les cheveux de la future maman

1. Les hormones

 

perte des cheveux après la grossesse

 

L'augmentation significative du taux d'œstrogènes pendant la grossesse est l'une des causes principales du changement de l'aspect des cheveux chez la femme enceinte.

Dans la majorité des cas, les futures mamans ont plutôt une chevelure dense et brillante, ce qui entretient le mythe de la femme enceinte à la crinière de rêve.

En effet, l'augmentation des hormones stimule la phase anagène, qui est la phase de pousse de la fibre capillaire.

Il faut savoir que le cycle de vie du cheveu se compose en trois phases : la phase anagène (phase de croissance), la phase catagène (phase de repos) et la phase télogène (phase de chute).

En temps normal, une femme possède environ 85% de cheveux en phase anagène. Pendant la grossesse, ce pourcentage peut passer jusqu'à 90-95%, donnant un effet de chevelure épaisse.

Merci les œstrogènes !

Cependant, après l'accouchement, la chute des hormones entraine avec elle celle des cheveux.

Les cheveux produits en "surnombre" se mettront en phase télogène, ce qui crée une perte "spectaculaire", qui peut surprendre les jeunes mamans.

Toutefois, les hormones n'expliquent pas tout. D'autres phénomènes agissent sur les cheveux pendant et après la grossesse.

 

2. Les différentes carences

 

carence en vitamine B

 

Pendant la grossesse (et quelque temps après), il arrive que la femme enceinte subisse des carences en vitamines et en nutriments. Le fœtus puise directement dans les réserves de sa maman, ce qui est normal.

Les carences en vitamine B et en fer sont les plus fréquentes. Comme ces deux nutriments contribuent à renforcer la fibre capillaire, ainsi qu'à stimuler la pousse, leur manque se traduira donc par des cheveux dévitalisés et qui chutent facilement.

C'est également pourquoi certaines femmes n'ont pas la chance de posséder une chevelure incroyable pendant la grossesse (au contraire), car elles feront des carences.

Notez tout de même que ce phénomène disparait en général pendant les derniers mois de grossesse, compensé par l'augmentation du taux d'œstrogènes.

Mais attention, il risque de revenir à l'arrivée de bébé lorsque le taux hormonal baissera !

 

3. Le stress

 

 

La vie de maman est loin d'être de tout repos. Entre le manque de sommeil, les inquiétudes pour chaque besoin du nourrisson et le "baby blues", le stress s'installe.

Et nous le savons tous, le stress est mauvais pour la santé ! Ce qui s'applique évidemment à la santé des cheveux.

Dès que possible, prenez donc le temps de vous poser et de respirer un grand coup.

 

Perte de cheveux après la grossesse : quand se produit-elle et pendant combien de temps ?

 

perte de cheveux grossesse

 

Comme évoqué précédemment, les hormones jouent un grand rôle dans la perte de cheveux après la grossesse.

Ce phénomène est normal, il possède même un nom spécifique : l"effluvium télogène du post-partum" ou "l’alopécie post-partum".

Il peut survenir dès les premiers jours après l'accouchement. Ensuite, cette chute de cheveux atteint son "pic" autour de deux à quatre mois post-partum.

Il faudra cependant attendre six à huit mois après l'arrivée de bébé pour retrouver votre densité normale de cheveux, le temps que les hormones se stabilisent.

Par ailleurs, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre dermatologue si la chute de cheveux persiste au-delà de six mois, ou vous cause une alopécie sévère.

Si vos cheveux repoussent en mauvais état, cela n'est pas non plus normal, parlez-en à un professionnel de santé.

 

Comment prendre soin de ses cheveux pendant et après la grossesse ?

1. Faire une cure de compléments alimentaires spécifiques à la perte de cheveux 

 

compléments alimentaires

 

Il existe plusieurs traitements anti chutes de cheveux à base de compléments alimentaires. En général, ils contiennent :

  • Des vitamines B (B5, B6, B8, B3,B12), qui contribuent à la production de kératine et favorisent la pousse capillaire
  • De la levure de bière (riche en vitamines B)
  • Du fer, du zinc, du cuivre et autres éléments qui renforcent la fibre capillaire
  • Des extraits de plantes (tels que la bourrache, l'ortie...) qui stimulent la régénération du bulbe capillaire 

Cependant, si vous allaitez, renseignez-vous auprès de votre pharmacien ou de votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires.

 

2. Eviter les coiffures trop serrées et les appareils chauffants

Comme les cheveux sont fins et chutent en quantité après la grossesse, traitez-les avec le plus de douceur possible.

Evitez les coiffures trop serrées et les appareils chauffants tels que les lisseurs ou les brushings.

Choisissez des accessoires respectueux de la fibre capillaire pour les démêler et les coiffer, à l'exemple de la Pop Brush.

La Pop Brush est conçue pour démêler efficacement tout type de cheveux et en douceur, grâce à ses picots en poils naturels de sanglier et à sa forme unique qui permet une prise en main facilitée.

Cliquez ici pour découvrir la Pop Brush

 

3. Privilégier les produits naturels

Evitez au maximum les produits chimiques qui contiennent des substances polémiques. Privilégiez des shampoings doux, et des huiles de soin 100% naturelles telles que l'huile de ricin qui est connue pour accélérer la pousse du cheveu

 

4. Effectuer des massages crâniens

 

 

Les massages crâniens stimulent la microcirculation sanguine du cuir chevelu, ce qui favorise la repousse du cheveu ! De plus, ils détendent et permettent une meilleure pénétration des soins capillaires.

Cliquez ici pour découvrir notre brosse massante

 

5. Adopter une alimentation équilibrée 

 

 

La santé des cheveux passe aussi par une alimentation saine ! Consommez des aliments riches en vitamines et en minéraux, tels que les fruits et les légumes verts (épinards, avocats, asperges), sans oublier d'alterner avec de la viande, de la volaille et du poisson, de manière équilibrée !

 

6. Prendre du temps pour soi

Enfin, faites la part belle à la détente et à la relaxation pour chasser le stress. Le yoga, la méditation, les balades en pleine nature... Prenez le temps de vous faire du bien !

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré